Des outils au service des apprentissages

5.0/5 Note (2 votes)

« Il y a de nombreux atouts à l’usage des technologies en classe de maternelle pour les enseignants » souligne Denis Desjour. « Il faut en revanche repenser ses pratiques pédagogiques. Mais ces technologies deviennent rapidement des compléments incontournables, au bénéfice des activités et de l’autonomie des enfants.


L’enseignement a radicalement changé depuis les années 70. Les élèves sont différents, les classes hétérogènes et les apprentissages ont évolué. La complexification du travail de l’enseignant demande l’utilisation de nouveaux outils pédagogiques qui lui permettent de répondre aux problématiques de son temps. « On ne peut effectivement pas enseigner en 2008 de la même façon que dans les années 70 », confirme Denis Desjour. « Nous avons des élèves qui sont très nombreux, très demandeurs, un petit peu chahuteurs : il faut trouver un moyen de rassembler tout le monde et de mettre tout le monde au travail ».

« Lorsqu’on introduit un ordinateur dans une classe, cela nécessite de repenser la façon d’enseigner », précise le maître. « L’ordinateur, parce que c’est un formidable outil pour s’entraîner, pour répéter, pour s’exercer plusieurs fois, permet effectivement de laisser l’élève construire tout seul des savoirs sous la conduite de l’instituteur. Il facilite les choses : il est complémentaire des autres outils pédagogiques, mais avec une facilité de gestion et de prise en main pour les élèves ».

L’instituteur ne peut pas se démultiplier en 28, pour accompagner tous ses élèves. Il est obligé de mettre en place des stratégies qui vont les rendre acteurs de leurs apprentissages. Cette recherche et cette mise en place de stratégies peuvent prendre plusieurs formes, mais pour Denis, l’introduction de l’ordinateur et des technologies numériques permet à terme de gagner du temps et de rendre les élèves autonomes.

Les résultats sont rapidement probants, une fois les pratiques pédagogiques potentielles découvertes par l'instituteur. « Il y a indéniablement un travail de prise en main au départ. Mais une fois qu’on a compris comment il est possible de l’utiliser en classe, la machine devient un complément idéal. Le travail sur les photographies numériques est tellement simple que cela permet de gagner du temps à un prix d’utilisation inférieur et en me libérant du temps. Le support pédagogique est prêt instantanément et je n’ai pas besoin de m’occuper des impressions, des photocopies ou de la plastification ».

S’appuyer sur les capacités multimédias des technologies numériques pour répondre aux enjeux éducatifs d’aujourd’hui. La solution de Denis Desjour en vaut une autre, mais il est incontestablement parvenu à mettre en place de nouvelles stratégies pédagogiques pour recentrer les apprentissages sur ses élèves.

Un grand merci aux élèves la maternelle de la rue Vauvenargues ainsi qu'au maître d'école Denis Dejours pour leur active collaboration.

Reportage réalisé à la maternelle Vauvenargues - Paris XVIII
Maître d'école : Denis Desjour
Site web : http://ec-2-vauvenargues.scola.ac-paris.fr/

Commentaires (0)

Poster un commentaire

Connectez vous afin de laisser un commentaire