Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi

Expérimentation ENT dans un collège de Rouen
(1 visualisation(s)) (1) Invité
  • Page:
  • 1

SUJET: Expérimentation ENT dans un collège de Rouen

Expérimentation ENT dans un collège de Rouen le 16 Mars 2011 à 18:52 #6

Bonjour,


Notre Académie, Rouen, a mis en place une démarche ENT en Janvier 2005. Trois ENT étaient alors en test dont "Scolastance" produit d'Infostance et "ARGOS" l'ENT de l'académie de Bordeaux.

Le troisième a aujourd'hui disparu.

Comment s'est mise en place et se poursuit l'expérimentation dans l'Académie :

Pendant 2 1/2 années scolaires, l'expérimentation a été conduite autour d'un groupe de réflexion, une sorte de "pôle ENT" dans le cadre du projet "Plumel" qui réunissait une équipe élargie des utilisateurs de l'ENT, en général un prof administrateur ou un personnel administratif ayant ce rôle, pour chaque établissement et une équipe rectorale importante puisque trois membres de la Mission TICE consacraient du temps à cette expérimentation sous la houlettte de notre C-TICE.

Nous nous sommes retrouvés au terme de cette période dans une situation particulière du fait du déploiement dans d'autres établissements d'une autre solution, un ensemble de services attachés au binôme "Samba Edu 3" (je crois que c'est l'académie de Caen qui a développé cela) et un serveur (LCS) qui héberge tout un tas de services ressemblant à ceux d'un ENT. Notre expérimentation n'ayant jamais vu le nombre d'établissements participant augmenter la situation aujourd'hui est qu'il y a beaucoup plus de "Samba edu3 / LCS" que d'établissements en expérimentation ENT. Le pôle ENT, qui avait pour mission une mission de rédaction de cahier des charges a été mis en sommeil.

Au même moment, en 2005, une expérimentation Sconet Absence a été lancée dans l'Académie puis deux ans plus tard une expérimentation Sconet Notes. L'équipe "vie scolaire" de mon établissement à choisi d'entrer dans "Sconet absence" car l'ENT que nous avions choisi et qui a disparu au bout d'un an ne disposait d'aucune brique vie scolaire. Nous sommes quant à nous entrés dans une utilisation du module "suivi des notes" dans Scolastance.

Il y a deux années scolaires, en Février, une profonde modification de l'environnement d'assistance au déploiement des TUIC a eu lieu. Pour faire simple, les effectifs sont passés de peu (en regard de l'ensemble des tâches que réalisaient ces enseignants détachés pour un tiers de leur service) à presque personne. L'expérimentation Scolastance a été maintenue dans une partie des établissements ceux où les connexions mensuelles attestaient d'un usage devenu commun, les couples "Samba edu 3/LCS" continuent à être maintenus car naturellement leur utilisation est tout aussi commune là où ils ont été déployés.

En Septembre 2009, notre nouveau C-TICE, a reconstruit autour de la Mission TICE un groupe de reflexion sur l'ENT une experimentation iTOP dans l'Eure est venue enrichir l'offre d'expérimentation et la diversification des offres d'expérimentation continue aujourd'hui par exemple avec un déploiement dans quelques établissement d'un produit développé par PENTILA.

Aujourd'hui, le "Pôle ENT", associe de nouveau les "expérimentateurs" mais cette fois avec un trinôme "chef d'établissement" "Prof ou personnel administratif" administrateur de l'ENT, personnel du secrétariat en charge des remontées Sconet, les membres de la Mission TICE, les représentants des "produits ENT" en test dans l'académie, ainsi que les services du rectorat en charge de l'alimentation de l'annuaire fédérateur; et les représentants des 3 collectivités territoriales CG 27 CG76 Région. Cet ensemble est accompagné par une liste de diffusion couplée à une "boite de dépôt de documents".


En parallèle avec l'ENT il faut souligner que le Rectorat et la Mission TICE ont travaillé à la mise en commun des outils qui sont des application liées à l'ENT. Ainsi Gibii est une application mutualisée tout comme MELIA, le CMS SPIP-EvaWeb4, BCDI, OASIS aujourdhui et en terme de système de production en ligne OVIDENTIA, et de façon plus resserrée autour de leurs collaborateurs une plateforme de chaine éditoriale (SCENARI) et "Moodle" …

Ce qui se révèle indispensable :

J'espère que cela se perçoit ci-dessus, c'est une collaboration entre tous les acteurs du projet. A mes yeux la clef est le point "remontée des structures et des effectifs de l'établissement" car étant dans une cité scolaire (Collège et Lycée) c'est le point en Septembre qui nous a au fil des années toujours mis sur le fil du rasoir pour repartir à la rentrée avec une base utilisateur au carré. Le choix aujourd'hui d'un protocole commun via l'Annuaire fédérateur (en route depuis 2009) essentiel est fonctionnel. C'est un soulagement.

Le second point est le "bain" de mutualisation de briques ou d'applicatifs qui en fin de compte amène tant les IA-IPR que leurs équipes de pôles disciplinaires, que les profs qui suivent des élèves (B2i via GiBii au collège, utilisation de BCDI en TPE au Lycée) ou qui participent à des formation Académiques à se familiariser où à se représenter ce que pourrait être le contour d'un ENT généralisé.

Comment s'est mise en place et se poursuit l'expérimentation dans notre cité scolaire (CLEG Camille Saint Saëns Rouen) :

L'initiation du projet tient à une équipe de 3 enseignants à qui j'avais présenté un "ENT de production et d'échanges" l'EPI-ENSL (ENS Lyon) auquel j'ai la chance d'avoir accès. La Mission TICE ayant inclue un ENT de ce type dans l'offre nous nous sommes lancés. Nous avons utilisé ce produit de façon très confidentielle, car à l'époque l'accès à un outil de production à l'extérieur de l'établissement avec une authentification n'était pas un usage. Il a cessé d'exister un an à peine après.

La rupture avec Scolastance a été profonde pour moi et mes deux camarades, plus de système de production convivial (la V6 aujourd'hui balbutie enfin quelque chose) mais finalement a rendu l'ENT familier aux équipes administratives et enseignantes, d'abord du fait d'une messagerie interne redirigée sur l'extérieur, de possibilités variées d'accéder à des données utiles mais jusqu'alors pratiquement inaccessibles, l'emploi du temps des classes et des collègues qui ne partagent pas la même équipe pédagogique par exemple, et en 2008-2009 l'utilisation de l'évaluation a rendu pour le coup l'ENT absolument indispensable, à l'imitation des situations rencontrées dans les établissement utilisant des solution locales (PRONOTES par exemple)

Les contraintes que je perçois :

Une contrainte forte pour l'ENT est l'accessibilité depuis l'établissement. Notre réseau n'est pas un réseau qui permette un usage facile en classe. Il y a une raison "physique" liée au débit et à l'architecture du réseau, mais aussi un obstacle "fonctionnel de scolastance" nous ne pouvons pas monter "l'atelier du groupe classe" directement sur les machines avec lesquelles les élèves travaillent. Du coup c'est le service Samba sur un modèle introduit en 2003 (son petit nom qui est un hommage au travail de deux collègues de la divinfo est "Samba - Jean-Jean" , ) qui est le plus utilisé en classe ou la "boîte de dépot" de la session du prof lorsque celui-ci utilise un Macbook comme machine en classe. Pour le transfert des travaux d'élèves vers scolastance il se fait plus volontiers depuis le domicile de chacun.


La seconde contrainte est une contrainte d'usage … nous sommes dans un établissement de centre ville avec des élèves qui sont plutôt d'un niveau satisfaisant et qui sont engagés dans une scolarité avec un enthousiasme parfois modéré mais reconnu par eux comme une évidence. Utiliser l'ENT comme outil d'aide à l'enseignement est donc une possibilité offerte mais jamais une nécessité.

La troisième est liée au métier d'enseignant et à la représentation que nous nous en faisons, la crainte d'un envahissement de la sphère privée est répandue et est un frein sans doute pour pas mal de mes collègues. Si j'en juge par l'investissement que j'ai mis dans le déploiement de cet outil, le danger guette

Ce qui se révèle indispensable de mon point de vue :


Un réseau Haut débit jusqu'au poste de travail de l'élève

Un accès à l'ENT "dans la classe" (nous allons enfin utiliser l'appel en classe en première heure) pour essayer de greffer "sconet absence" et "scolastance" et gagner en efficacité. Il existe aujourd'hui des outils en forme de tablette marquée d'un fruit qui m'est cher, que je verrais bien équiper au moins l'équipe enseignante de mon établissement.

Une introduction de l'ENT depuis l'administration vers l'équipe enseignante

Un ENT "industriel" dans lequel aucune tâche de maintenance de serveurs ou de services n'incombe à l'administrateur. Son rôle doit se borner à pouvoir présenter des usages et à paramétrer l'ENT pour chaque usager ne voit et n'accède qu'à ce qui lui est utile.

Voilà j'espère que cette contribution est dans le cadre de ce forum, je ne suis pas familier de ce mode de communication.

Je reste à l'écoute

Éric Le Jan.
  • Page:
  • 1
Temps de génération de la page: 1.37 secondes